Les réserves de sang sont au plus bas

santé tahiti
Don du sang
©Polynésie 1ère
Le chef du centre de transfusion sanguine, Julien Broult lance un appel au don du sang.
Une pathologie rare sur le territoire, une forme de Purpura, a fait chuter le nombre de poches de sang. Il y a eu deux cas à Tahiti alors que la France métropolitaine n’en compte que quatre cas par an. Aujourd’hui, il faut impérativement réapprovisionner les stocks.
Ecoutez Julien Broult, le chef du centre de transfusion sanguine :
 
©Polynésie 1ère

Récemment il y a eu aussi deux accidents qui ont de nouveau entamés les stocks empêchant les réserves de se renouveler dans des proportions sécurisantes.
Les Polynésiens sont donc appelés à se mobiliser pour donner leur sang.
Les réserves de sang sont au plus bas Nicolas Suire / Jérôme Lee

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live