polynésie
info locale

Lueur d’espoir pour certains malades cardiaques jusqu’à présent intransportables

santé tahiti
Lueur d’espoir pour certains malades cardiaques jusqu’à présent intransportables
Lueur d’espoir pour certains malades cardiaques jusqu’à présent intransportables ©Polynesie La1ere
Deux professeurs parisiens forment les médecins du CHPF à l’utilisation d’une machine permettant l’évacuation sanitaire de certains malades jusqu’à présent intransportables.
L’ECMO, pour Extracorporelle Membrane Oxygénation, est une technique d’assistance circulatoire ou d’oxygénation utilisée pour sauver des malades dont le cœur ne fonctionne quasiment plus. Cette technique s’apparente à celle utilisée en chirurgie cardiaque lors des opérations à cœur ouvert lorsque la circulation sanguine est dérivée du corps. Parfaitement maîtrisée par les personnels du service réanimation du CHPF, ce procédé a permis de sauver quinze patients depuis son utilisation en Polynésie en 2011.

Deux médecins de l’hôpital parisien de la Salpêtrière, spécialistes de cette technique, sont actuellement en Polynésie afin de dispenser des formations approfondies à l’utilisation de cette technique dans le cadre d’un diplôme universitaire.

La maitrise de l’ECMO par un plus grand nombre de personnel médical permettra à terme d’effectuer des évacuations sanitaires vers Paris de patients jusqu’à présent intransportables.

Lueur d’espoir pour certains malades cardiaques jusqu’à présent intransportables
Lueur d’espoir pour certains malades cardiaques jusqu’à présent intransportables

 

Publicité