La lutte contre les stupéfiants s'invite dans les collèges

drogue tahiti
collège / élèves
©Polynésie la 1ère
La direction des enseignements primaires et secondaires mène un partenariat étroit avec les services de gendarmerie. Régulièrement, des contrôles inopinés ont lieu à l’entrée des collèges. Cette semaine, les élèves du collège de Punaauia ont été surpris, certains en possession de cannabis
Dans la cour du collège de Punaauia, ce jeudi 29 mars, les élèves se souviennent parfaitement de cette intervention de la gendarmerie. C’était mardi matin, à l’arrivée des premiers bus. Les gendarmes saisissent quelques pipettes et du cannabis. Si cette opération a marqué les élèves, elle est, pour la principale du collège, surtout une opération de sensibilisation.

Menée conjointement avec la gendarmerie, cette action s’applique à tous les collèges et lycées du public. Les élèves surpris en possession de stupéfiant peuvent être entendus par la gendarmerie et leurs parents convoqués. Les collégiens consommateurs réguliers de cannabis peuvent ensuite faire l’objet d’un suivi psycho-social avec le Fare Tama Hau ou le Centre spécialisé en toxicomanie.

Si une telle action est mise en place, c'est aussi parce que les autorités sanitaires sont inquiètes : 37% des adolescents ont commencé à fumer du paka avant 14 ans. Une banalisation qui favorise la dépendance.