En panne depuis hier soir, le phare de la pointe Vénus a été réparé

transports maritimes mahina
phare pointe Vénus réparé
©Polynésie la 1ère
Il éclaire la baie de Matavai et le nord de Tahiti. Mais hier soir, le phare de la pointe Vénus est tombé en panne. Personne pour s'en apercevoir, car le gardien n'habite plus sur place. Alertés, des techniciens des Phares et balises sont venus le réparer.

Le phare de la Pointe Vénus s’est éteint hier soir aux alentours de 19h45. La panne était due à un défaut de disjoncteur.

Les techniciens du service des Phares et balises se sont rendus sur place pour constater le problème, car le gardien n’habite plus sur place.
Après un contrôle, le phare devrait être opérationnel dès ce soir.

Phare de la Pointe Vénus
©christophe marquand

 

Du haut de ses 33 mètres et de ses huit étages, le phare de la pointe Vénus domine la baie de Matavai, site où a débarqué le navigateur Samuel Wallis en 1767.  

Seul édifice de ce type en Polynésie française, « Teara o Tahiti ou Tepa’inavemiti » a été construit en 1867 par le capitaine du génie militaire De la Taille grâce à une main-d’œuvre constituée des maçons mangaréviens du père Soulier, les seuls à cette époque à savoir ériger des édifices en pierre de taille.