Nicole Sanquer démissionne du conseil municipal de Mahina

élections mahina
Nicole Sanquer démissionne du conseil municipal de Mahina
La députée Nicole Sanquer avait déjà annoncé la couleur durant la campagne des municipales. Si elle était élue maire de Mahina, elle démissionnerait de son poste de député, et si ce n'était pas le cas, elle renoncerait à son siège de conseillère municipale. 
La députée Nicole Sanquer ne siègera plus au sein du conseil municipal de Mahina.

La loi organique de la Polynésie française empêche le cumul de trois mandats. "Si j'avais été élue maire de Mahina, j'aurais démissionné de mon poste de député", déclare Nicole Sanquer.
 

"Siéger dans l'opposition ne m'intéresse pas"


La députée assure que cette décision avait déjà été annoncée durant la campagne municipale, "ce n'est pas une surprise".

En revanche, "je garde ma permanence à Mahina pour être proche de la population", confie Nicole Sanquer.

Suite à cette décision, le Tapura Huiraatira n'a pas attendu pour réagir.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, le parti rouge qualifie la députée d'"être pétri de contradiction"..."jetant aux orties, d’un trait de plume, les électeurs de Mahina qui lui ont fait confiance."

Nicole Sanquer sera remplacée par Arnold Punu, retraité de la commune. Au sein du conseil municipal de Mahina, la liste de Nicole Sanquer a obtenu 4 sièges.

Les 33 conseillers se réuniront, mercredi.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live