Malgré la crise, des bonnes nouvelles pour l'agriculture

agriculture tahiti
L'impact des fortes pluies sur l'agriculture
©Jacques Damour
Il y a eu les mauvaises nouvelles pour le monde agricole polynésien mais aussi les bonnes nouvelles. Les bonnes nouvelles viennent de la chambre de l'agriculture et de la pêche lagonaire avec la rénovation de son ancienne antenne à Taravao et son projet de construction d'une maison de l'agriculture.
Tahiti compte 872 exploitations agricoles. La grande majorité est située dans le sud de l'île. Le premier projet financé sur fonds propres par la chambre de l'agriculture et de la pêche lagonaire sera finalisé en février prochain. C'est la rénovation et la remise aux normes de son ancienne antenne de Taravao, fermée depuis près d'un an.

Des bureaux et des dortoirs seront aménagés pour accueillir les jeunes des îles qui peinent à effectuer leurs stages sur les grandes exploitations de Tahiti iti, faute de logement et de lieu de vie.

Le second projet, c'est la construction d'une antenne technique décentralisée à Taravao, toujours. Les travaux vont démarrer au début de l'année prochaine. Plus besoin pour les agriculeurs et pécheurs lagonaires de se rendre dans les locaux de la CAPL à Pirae ou Papeete. 

Des animateurs et techniciens seront en poste sur place pour les conseiller et les accompagner. Les coopératives et groupements pourront se réunir et se documenter. La profession a été consultée sur le projet. Le nouveau bâtiment sera à haute qualité environnementale. L' Ademe apporte son expertise et son soutien.
 

Schéma directeur 2021-2030


Le Pays a débloqué 50 millions cfp pour la construction de la nouvelle antenne. Dans un second temps, des zones de stockage sont prévues, ce qui porterait le coût global du projet à 116 millions  cfp. 

Le budget consacré à l'agricuture par le Pays a été multiplié par 6 en 5 ans. Il avoisine aujourd'hui les 9 milliards cfp. L'agricuture va avoir son schéma directeur 2021-2030, il doit bientôt être examiné à l'Assemblée.

Les financements prévus Pays-Etat-Union européenne vont atteindre les 96 milliards cfp. Le secteur primaire a toute sa place dans le plan de relance. Il s'agit aussi de développer la capacité d'autonomie alimentaire du Pays. 

A noter également la création d'une nouvelle antenne de la direction de l'agriculture avec deux agents sur place. Elle est située à côté de la direction des affaires foncières. Une permanence est prévue tous les lundis matins à la mairie de Toahotu.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live