Marae Arahurahu, un nouveau roi revendique le site

foncier tahiti
Marae Arahurahu, un nouveau roi revendique le site
©polynesie.la1ère
Ils sont une cinquantaine installés sur le parking du Marae Arahurahu depuis près d'un mois. Des revendiquants qui se disent propriétaires du site. Ils sont épaulés par le Polynésian kingdom of atooi, une monarchie auto-proclamée.
 

Polynesian kingdom of Atooi


Plusieurs représentants locaux du gouvernement autoproclamé du « Polynesian Kingdom of Atooi » ont procédé ce matin à l’intronisation de celui que le royaume considère comme le roi souverain des parcelles de terres qui entourent le marae Arahurahu.
 

Nous sommes souverains, l’autorisation c’est la mienne c’est la nôtre… 

Pouira Krainer, représentant maohi du kingdom of polynesia

Bernard Taiore, le nouveau ari’i papani’a


Il s’appelle Bernard Taiore et revendique la propriété des parcelles cadastrales autour de la célèbre reconstitution du marae Arahurahu situé à Paea. Ce mardi 21 juillet 2020, il a été « intronisé » ari’i papani’a alors que son dauphin, Patrice Teinauri a été nommé Papararo. Une cérémonie d’intronisation royale pas comme les autres.
Marae Arahurahu, un nouveau roi revendique le site
©polynésie.la1ère
 

Revendications foncières


Cette mise en scène semblait être un mélange de revendications royales et foncières. Les familles des revendiquants fonciers se sont même installées sur ce qui était jusque-là, le parking du site, près d’une cinquantaine de personnes.
 

Procédure pour contentieux


Le site du marae est pourtant géré par le service du tourisme qui a engagé une procédure pour contentieux. Le but nous dit-on du côté du service du tourisme est d’éviter « le conflit physique » avec ces personnes.
En attendant, les manifestants pacifiques ne bloquent pas l’accès au site. Les touristes peuvent venir contempler le marae.
 
Marae Arahurahu, un nouveau roi revendique le site



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live