Marcelin Lisan échappe à l'inéligibilité

justice tahiti
lisan
Marcelin Lisan ©(D.R)
Le délibéré du tribunal correctionnel était attendu depuis l'audience du 18 Novembre dernier. Le maire de Huahine conserve son fauteuil et échappe aussi à la prison avec sursis mais il est condamné a 1 Million CP d'amende.
Marcelin Lisan qui a retrouvé son fauteuil de maire en mars 2014 était poursuivi pour des faits commis entre 2004 et 2008. Un ex-opposant politique l'accusait de détournement de fonds publics, prise illégale d'intérêts et complicité. Il risquait un an de prison avec sursis, 100 000 FCP d'amende et 5 ans d'inéligibiité.

On reprochait au tavana de Huahine d'avoir employé sa maîtresse comme assistante personnelle entre 2007 et 2008. Il lui était également reproché d'avoir autorisé la commune à faire des achats occasionnels pour la cuisine centrale de la commune dans le supermarché Fare Nui dont il est le co-gérant. 

Il était enfin poursuivi, cette fois en tant que complice, pour avoir laissé sa première adjointe de l'époque utiliser les voitures de la police municipale pour transporter les cercueils de l'entreprise de pompes funèbres de son concubin.
Condamnation de Marcel Lisan