Menace de grève générale : des négociations en cours 

social tahiti
rencontre intersyndicale / présidence grève générale
©Polynésie la 1ère
Ce jeudi 18 novembre à 10h, les organisations syndicales, signataires du préavis de grève générale illimitée ont été reçus par le président du pays et quelques ministres. Les représentants des salariés maintiennent leur position.

 

Les négociations sont enclenchées entre les syndicalistes et le gouvernement. Ce jeudi matin, à la Présidence, les organisations syndicales, signataires du préavis de grève générale illimitée ont été reçus par le président du pays et quelques ministres.

Cette menace de grève qui menace 14 secteurs d'activité, sera effective le 24 novembre, si les discussions n'aboutissent pas. Les représentants des salariés en tout cas, maintiennent leur position, comme l'explique Lucie Tiffenat, la secrétaire générale du syndicat Otahi. 

 

©polynesie

 

 

Et ce matin, très tôt, le gouvernement a également reçu Jean Marie Yan Tu, de A Tià i Mua, qui se désolidarise de l'intersyndicale car la méthode ne lui convient pas. Le syndicat Aro Porinetia de Mahinui Temarii n'a pas signé ce préavis de grève. Ce dernier est en attente du recours déposé par son syndicat auprès du conseil d'Etat, une réponse qui devrait tomber le 29 novembre prochain. 

Interview