polynésie
info locale

Une méthode canadienne contre la récidive

justice Tahiti
prison/détenus
©Polynésie la 1ère
Pourquoi certains délinquants récidivent-ils une fois leur peine effectuée ? Une méthode de parole importée du Canada est appliquée pour la première fois en Polynésie française. Un peu moins de 10 personnes ont participé à ces ateliers à Papara...
 
Le quatrième volet de notre série sur la justice est consacré, ce vendredi 8 novembre, à cette méthode de parole importée du Canada et appliquée pour la première fois au fenua. Une parole donnée aux détenus. "On m'a appris ce que je dois faire, ne plus faire de bêtise, ça m'encourage", confie un des détenus. Pour d'autres, c'est un partage ou un témoignage qui peut aider plus tard à prendre les bonnes décisions. Sur les 150 personnes suivies par le Service de Probation, un peu moins de 10 personnes ont participé à ces ateliers à Papara.

Le but de ce programme : lutter contre la récidive. "On est là non pas pour leur dire de tirer le frein mais montrer la possibilité qu'ils ont de tirer le frein et peut être déjà s'en saisir, c'est un bon début. Et puis ensuite voir comment ils peuvent gérer le freinage voire l'arrêt", explique Nathalie Baume, conseillère en probation, qui a suivi une formation spécifique pour mettre en place cette méthode.

 
Publicité