Moetai Brotherson préfère voir les avions d'ATN voler, pas les "Rafale"

transports tahiti
Moetai Brotherson a L'assemblée Nationale

A l'Assemblée nationale, le député Moetai Brotherson s'est inquiété de l'avenir de la compagnie ATN et a demandé au gouvernement ce qu'il comptait faire pour l'aider à surmonter la crise. Au passage, il s'est étonné du survol d'avions Rafale en juin prochain au dessus de Tahiti...

Que compte faire l’Etat pour soutenir la compagnie Air Tahiti Nui touchée par la chute du tourisme en Polynésie en lien avec le COVID, c’est la question posée par Moeatai Brotherson, le député du fenua à l’Assemblée nationale ce mardi…alors même que dans quelques mois, des avions Rafale seront déployés au-dessus de la Polynésie dans le cadre d’une mission d’entrainement…

Ecoutez Moetai Brotherson :

Moetai Brotherson

 

C’est Bérengère Abbas la secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité auprès de la ministre de la Transition écologique qui lui a répondu. Elle a mis en avant les aides mises en place par l’Etat au bénéfice des compagnies aériennes et le soutien tout particulier accordé par le gouvernement au secteur de l’aérien. Concernant ATN, détenue à 84% par le Pays, l'accompagnement financier est soumis à des contraintes spécifiques. Néanmoins, le gouvernement central déclare que les pertes de 2020 ont été couvertes, et les besoins de 2021 sont en cours de finalisation. 

Ecoutez l'extrait de la réponse à Moetai Brotherson :

réponse Bérengère Abbas

Une réponse qui n’a pas vraiment satisfait le député polynésien qui a conclu l’échange par cette phrase : «Je n’ai pas eu de réponse donc je pense qu’en juin les Polynésiens regarderont passer les Rafale avec un mélange d’incrédulité et de fatalisme »