Moins d'avions et ports australiens encombrés à l'origine des retards d'acheminement des colis

consommation tahiti
Moins d'avions et ports australiens encombrés à l'origine des retards d'acheminement des colis
Malgré les apparences, peu de colis sont actuellement acheminés à bon port. ©Polynésie la 1ere

Les retards de livraison explosent dans le e-commerce. Et si vous avez commandez en France, vos colis font peut-être partie des dix tonnes de marchandises qui ont quitté le Havre avant de rester bloquées en Australie. Cette semaine par exemple, seulement deux tonnes arriveront.

Beaucoup de retard dans les livraisons de colis ces temps-ci. La semaine passée, 13 tonnes en provenance de France ont pu être distribuées. Contre 2 prévues seulement cette semaine. La faute à la réduction des vols depuis Paris : 2 au lieu de 4 à 5. 

Heureusement, certains colis expédiés début mai sont rapidement arrivés à bon port grâce à plusieurs vols. Mais cette amélioration est de courte durée. 

Si le nombre de vols diminue, reste la solution de l'expédition des paquets par bateau. En temps normal, "il faut moins de 2 moins entre le Havre et la Polynésie. Mais cette fois-ci, il y a un couac", explique Teihotu Arles responsable du centre de traitement du courrier de Fare Rata. "Deux conteneurs partis début mars et prévus le 16 mai ici, ont finalement été décalés et sont prévus pour le 17 juillet ici".

Moins d'avions et ports australiens encombrés à l'origine des retards d'acheminement des colis
©Polynésie la 1ere

 

Après le canal de Suez bloqué plusieurs jours le mois dernier par un porte-conteneurs géant, et tous les ports d'Australie complètement encombrés, le flux maritime est perturbé. Les distributeurs comme l'OPT sont donc impactés. 

En cas de problème, "si vous avez passé commande ou si un membre de votre famille a expédié une marchandise de métropole, il faut contacter l'expéditeur et avec les documents d'envoi, il fera une réclamation pour une éventuelle indemnisation des frais", ajoute le responsable du centre.

Moins d'avions et ports australiens encombrés à l'origine des retards d'acheminement des colis
©Polynésie la 1ere