Morts sur les routes, saisies d'Ice, violences intrafamiliales : les chiffres du haut commissariat en 2019

sécurité tahiti
Le Haut Commissariat en Polynésie française
Le Haut Commissariat en Polynésie française ©CC0 wikimedia commons / Sage70
Le Haut commissariat de la République a dévoilé mardi 28 janvier ses chiffres concernant la délinquance en Polynésie en 2019.
Dans son plan 2018-2020, le Conseil territorial de prévention de la délinquance s'était fixé quatre priorités : lutter contre les addictions, prévenir la délinquance des mineurs, réduire les violences intrafamiliales et lutter contre l’insécurité routière.

Dans ce domaine, le haut commissariat, qui a dévoilé ses chiffres aujourd'hui, estime avoir mené un plan de communication efficace. Ainsi, il note une baisse du nombre de blessés sur la route.

Entre 2018 et 2019, le nombre de blessés est passé de 183 à 142. Le bilan fait également état d'une baisse du nombre d'accidents comptabilisés par la gendarmerie qui passent de 167 en 2018 à 122 en 2019.

Le nombre de tués sur les routes a chuté de 36 en 2018 à 29 en 2019, mais reste encore très élevé par rapport à l'année 2017, où on avait enregistré 24 décès. En 2019 La route de ceinture de la cote ouest a notamment été le théâtre d'accidents en série entre février et juin 2019
 
Le tronçon de route situé à Paea aux alentours du PK 20 est particulièrement accidentogène.
©polynesie

Le Haut commissariat note également une évolution spectaculaire du nombre d'atteintes volontaires à l'intégrité physique. La Polynésie est passée de plus de 2 500 cas à près de 3 000 pour le bilan 2019.

Le nombre de violences intrafamiliales est également en légère augmentation. Le nombre de saisies d'Ice a lui spectaculairement augmenté en 2019, avec 12 kg saisis, contre 1,4 kg en 2018.  
 
Le nombre de vols déclarés a légèrement baissé mais les violences intrafamiliales et le trafic d’ice progressent.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live