publicité

Ni augmentation ni création d'impôts pour les entreprises en 2015

A la veille de la présentation de son budget à l’Assemblée de la Polynésie française, Edouard Fritch annonce vouloir laisser souffler les entreprises.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • E.Tang / M.Dury
  • Publié le , mis à jour le
La maîtrise des dépenses publiques est l’autre objectif de ce budget 2015 que le président du pays et son gouvernement presque au grand complet ont présenté hier aux membres du CESC. Car au rythme actuel, les remboursements d'emprunt risquent de plomber les générations futures, donc le gouvernement préfère limiter les emprunts, entraînant une baisse des investissements et en principe, "une meilleure utilisation des crédits de paiement".

D'autre part, entre les reports de 2014 et l'argent disponible en 2015, une masse de 39 milliards cfp devrait servir à relancer la commande publique. Surtout, en 2015, le gouvernement veut laisser souffler les entreprises d'un point de vue fiscal.

Edouard Fritch est interrogé, par Maruki Dury :

Ni augmentation ni création d'impôts pour les entreprises en 2015


Par ailleurs, Edouard Fritch devrait se rendre à Hawaii en début d’année prochaine. Il participera au Pacific Telecommunication council. Le président du pays a confirmé sa présence à l’occasion d’une entrevue avec un sénateur hawaiien, Kalani English. Les deux hommes se sont rencontrés à la Présidence.

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play