polynésie
info locale

Nucléaire : les demandes d'indemnisation sont en hausse

nucléaire tahiti
Essais nucléaires: vers une indemnisation des enfants des victimes ?
©ina
Depuis que l'Assemblée Nationale et le Sénat ont assoupli les modalités d'indemnisation pour les personnes atteintes de maladies radio induites, le CIVEN a constaté, ces dernières semaines, une augmentation du nombre de demandes. Explications
Le parlement vient d’assouplir les modalités d’indemnisation pour les personnes atteintes de maladies radio induites. Cette mesure a donné lieu à une hausse du nombre de demandes ces dernières semaines, alors que le taux d’acceptation des dossiers reste encore très bas.

chiffres CIVEN


Seuls 58 dossiers ont été acceptés jusqu’à présent, dont 10 déposés en Polynésie française. Alain Christnacht, le nouveau président du CIVEN, et ancien haut-commissaire de la Nouvelle-Calédonie, attribue ce chiffre au manque de demandes d’indemnisation.

nombre indemnisation


Désormais toute personne ayant vécu ou séjourné en Polynésie française du temps des essais nucléaires et souffrant d’une maladie radio induite devrait obtenir une indemnisation de l’Etat français. Sauf qu’une commission créée par les parlementaires rend les choses un peu plus compliquées que cela. Et, remet en cause la mission du CIVEN…

commission CIVEN