O Mana : pour apprendre la danse et la musique en ligne

danse tahiti
O Mana , plateforme oritahiti
©Polynésie la 1ère

O Mana est une nouvelle plateforme numérique dédiée au ‘ori Tahiti. Une douzaine d’artistes ont participé à la conception de cette plateforme qui va permettre à de nombreux artistes polynésiens de dispenser des cours payants à tous les pays. 

O Mana : voici une idée qui fait entrer une culture ancestrale dans le monde virtuel. Elle va permettre à de nombreux artistes polynésiens de dispenser des cours payants à tous les pays où les amateurs sont nombreux et frustrés depuis plus d’un an. "On vise le marché international directement, explique Gaël Manes vice-président de la plateforme O Mana, Le marché américain et sud américain, français et japonais". 

Mais pas que…Partout à Tahiti, les répétitions des troupes qui servent aussi d’écoles de rue sont interdites et O Mana, aux prix d’abonnement très corrects, leur est aussi destinée : "Le public va trouver de la danse, de la musique, des leçons pour apprendre à danser, tresser ou parler le reo tahiti. La plateforme va être réactive et prendre en compte les besoins du public", souligne Matani Kainuku, chef du groupe Nonahere. 

O Mana propose donc plusieurs cours de différents niveaux, animés par des professionnels reconnus mais qui ont du mal aujourd’hui à vivre de leur passion : "Il y a deux aspects important : faire perdurer la culture et l'étendre à l'international, il y a aussi un aspect financier. Car une bonne partie des acteurs sont des gens qui ont des écoles de danse et ont des difficultés à ouvrir. Donc aujourd'hui, c'est une réelle opportunité de pouvoir avoir une rémunération à travers la plateforme", explique le vice-président de la plateforme. O Mana a été officiellement lancée, vendredi 5 février, et pourra évoluer selon les suggestions des internautes.

 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live