Pacific Paddle Games : le paddle polynésien a de l'avenir !

paddle tahiti
Pacific Paddle Games
©WTT
Les Polynésiens ont montré de quoi ils étaient capables lors de la Pacific Paddles Games, qui s'est déroulée le samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre en Californie. Le jeune Tuki Tissot, 18 ans, a explosé les compteurs en remportant deux médailles d'or. Retour sur la performance de nos aito.
En Open Men Longue Distance, dans la catégorie 18-29 ans, le jeune champion Tuki Tissot termine à la première place en 55mn40sec et remporte sa deuxième médaille d'or, après celle de samedi en Technical Race. Heimoana de Longeaux se positionne à la deuxième marche du podium en 55mn54sec, et Henere Harrys termine, lui, à la quatrième  place en 58mn22sec.

Tuki Tissot
©Facebook Tuki Tissot

Du côté de la catégorie des 30-39 ans, Matatia Cowan remporte la course en 57mn13sec. Pour les 50-59 ans, Thierry Tching se positionne à la sixième place en 1h03mn06sec. En catégorie Pro Junior sur la course Longue Distance, Keoni Sulpice a fini à une très belle troisième place.


En catégorie Pro Elite Junior, le jeune champion Keoni Sulpice arrive 7eme place derrièreTiavairau Chang 3ieme mais devant Teavatea Wong 18ieme.

Du côté des femmes, la jeune Leeloo Desanti remporte elle aussi sa deuxième médaille d'or dans sa catégorie en Longue Distance en 1h20mn39sec.

 Leeloo DESANTI
©Facebook Starboard Tahiti - T10

Maimiti Maraetefau , la plus jeune à concourir dans sa catégorie et pour sa première participation internationale parmi les Pro Elites Women Prone, termine quant à elle à une belle sixième place en finissant lors de la course Longue Distance en 1h24mn.


Au niveau des Pro Elite homme, les Polynésiens n'ont malheureusement pas réussi à remporter de médaille lors de la finale de la Technical Race. Enzo Bennet a terminé 18ième et Georges Cronsteadt à la 20ième place.

Regardez le Live de Polynésie 1ère


Les grands gagnants de la Pacific Paddle Games, c'est l'Hawaïen Connor Baxter, en homme, qui sort grand vainqueur de cette compétition internationale, et en femme, c'est la Néo-Zélandaise Annabel Anderson.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live