Les squatteurs du marae à quelques heures de l'expulsion

justice paea
Le Polynesian Kingdom, bientôt expulsé ?
©Titaua Doom
La justice administrative a tranché : les occupants du marae de Paea doivent partir. Elle estime que les sujets du Polynesian Kingdom n'ont aucun titre légitime d'occupation. Le délai pour leur départ s'achève lundi 24 août 2020.
 
Dimanche 23 août, une vingtaine de personnes, se revendiquant propriétaire au nom du Polynésian Kingdom atooi, est toujours présente sur le parking du marae arahurahu . Elle refuse de vider les lieux, malgré l’injonction des tribunaux, et ce, sous 48 heures.

Sur le campement de fortune, composé d’une dizaine de chapiteaux abritant autant de famille, la vie s’organise depuis deux mois et demi. Certains arbres ont été abattus en vue de bâtir d'éventuelles demeures permanentes .

Pour l'heure, les revendiquants campent sur leurs positions, sans gêner l’accès au marais. Ils marquent leur propriété en occupant le parking du site, pour l’instant.
Les squatteurs du Marae à quelques heures de l'expulsion
Les Outre-mer en continu
Accéder au live