Te Aro MMA initie au coeur de Maraa 

art martial paea
Keoni Terorotua / Salle MMA Paea / club Te Aro MMA
©Polynésie la 1ère

Il a 23 ans et déjà une bonne expérience en MMA. Keoni Terorotua est un combattant aussi déterminé que discret. Il vient d'ouvrir sa modeste salle d'entraînement à Paea et on peut déjà ressentir, son influence auprès des jeunes du quartier. Rencontre

Cinq combats en amateur pour trois victoires. C'est le bilan de Keoni Terorotua, combattant chez les poids coqs soit entre 57kg à 61kg. Le garçon a commencé le MMA à l'âge de 15 ans et s'est constitué une panoplie basée sur la lutte, le jiu jitsu brésilien, et les pieds-poings. Avant que son programme d'athlète de haut niveau ne soit chamboulé début 2020, il s'entraînait en Nouvelle-Zélande.

"Mon projet de partir un an a été stoppé par la fermeture des frontières. Du coup, je suis resté ici, je ne voulais pas rester bloqué et resté inactif donc je me suis dit que c'était le bon moment pour commencer à former une petite équipe", confie cet instructeur de MMA qui utilise un petit bout de terrain pour accueillir les jeunes. Cette pratique est un moyen pour eux d'apprendre à se canaliser. 

Heiarii, 14 ans, en est le parfait exemple. Le jeune homme a un fort potentiel. "Je suis venu pour faire un peu de MMA mais aussi pour nous, on vient au moins apprendre quelque chose". Heiarii n'est pas le seul à venir ici, Keoni a observé un certain engouement. "Le MMA a changé la vie de beaucoup de gens dans le monde, dans la mienne. Je suis sûr que ça peut apporter beaucoup de bien à ces jeunes-là". 

En parallèle du développement de son tout nouveau club, Te Aro MMA, Keoni a aussi l'intention d'atteindre ses objectifs en tant qu'athlète. En 2021, il espère ainsi disputer les compétitions internaitonales de MMA amateurs et remporter le plus de combats possibles. 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live