polynésie
info locale

Braquage à main armée : "Ils étaient fous"

braquage papeete
paofai
C'est sur ce parking de ce supermarché de Paofai qu'a eu lieu le braquage. ©JACQUES DAMOUR/POLYNESIE LA 1ERE
Dans la nuit du 15 au 16 août, six hommes ont été braqués par un groupe armé, dans le centre ville de Papeete. Mise en joue, une des victimes raconte. "Ils nous ont rien laissé. Je pense qu'ils cherchaient la galette pour aller chercher de la drogue."
Le scénario est un peu flou, mais ce qui est certain c'est que six hommes disent s'être faits braquer dans la nuit du 15 au 16 août, en plein centre ville de Papeete, par un groupe d'hommes armés et cagoulés.

"Il était entre minuit et 1h du matin," nous raconte une des victimes. Avec ses amis, ils étaient stationnés sur le parking d'un supermarché de Paofai. Tout d'un coup, ils ont vu deux véhicules arriver. "Quand ils ont dérapé, on a cru que c'était une course. Mais ils ont freiné juste devant nous, c'était pour nous. Ils étaient cinq à sortir du premier véhicule. Après, le second est arrivé. Ils ont pointé leurs armes sur nous. Un revolver pointé sur moi, il y avait aussi un fusil genre Magnum et des couteaux sous-marins. Ils étaient nerveux. Ils nous disaient +Ne bougez pas ou on vous tabasse.+ On a donné tout ce qu'on avait. Ils ne nous ont rien laissé. Je pense qu'ils cherchaient la galette pour aller chercher cette drogue-là. Ils étaient fous."

Selon les témoignages, il y avait 9 braqueurs en tout, dans deux Clio de location, avec le macaron orange.

"Ca a duré moins de cinq minutes. Personne d'autre n'est passé dans la rue à ce moment-là. C'est le choc. C'est la première fois qu'on me fait ce coup-là," raconte une des victimes.

Selon nos informations, une seule plainte a été déposée, pour un vol. Les autres victimes disent ne pas souhaiter porter plainte. "S'il n'y a pas d'éléments portés à la connaissance de la justice, il ne peut pas y avoir d'enquête," répond de son côté la justice.
 
braquage à main armée : ils étaient fous
Publicité