Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire

macron polynésie papeete
Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère
Beaucoup de monde dimanche 25 juillet avenue Pouvana'a a Oopa, est venu assister à la cérémonie de dépôt de gerbe. Un hommage du chef de l'Etat aux militaires d'hier et d'aujourd'hui. L'occasion pour le Président de goûter à l'ambiance du bain de foule. Il n'a pas été déçu.

Le président de la République et chef des armées s'est rendu samedi matin au monument aux morts de Papeete pour rendre hommage aux troupes stationnées en Polynésie et aux soldats morts pour la France.

Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère

 

Après le passage en revue fort apprécié par le public, on a pu entendre dans la foule un "Vive le président de la République !", ce qui a fait sourire le chef de l'Etat, qui a ensuite découvert et écouté le chant des Tamarii Volontaires. Ces Polynésiens qui s'étaient engagés dans le Bataillon du Pacifique durant la Seconde guerre mondiale pour combattre en Europe les forces ennemies de l'époque.

L'occasion pour deux adolescentes de lire un texte justement en l'honneur de ces 300 jeunes gens partis loin de leur terre et dont il ne reste plus qu'un seul survivant aujourd'hui : Arii Wong Kim, 96 ans.

Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère

 

Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère

 

Le Président a ensuite déposé une gerbe devant le monument aux morts, suivi d'un recueillement. Puis il s'est dirigé vers des militaires et d'anciens combattants. Il a eu un mot pour chacun d'eux ou chacune d'elles, dont cette jeune engagée au RSMA, ou ce vétéran, afin de les remercier de leur présence.

Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère

 

Un peu plus loin, Emmanuel Macron a salué les membres de la chorale du Conservatoire artistique territorial venus interpréter la Marseillaise. Un instant de fierté quand il s'est agi de faire la photo de famille avec le Président. Frédéric Cibard, cadre au conservatoire, a ainsi proposé au chef de l'Etat que la chorale se produise partout où il se rendrait sur cette planète ! Proposition sans doute acceptée.

Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère

 

Le chef de l'Etat s'est ensuite dirigé vers les membres du gouvernement et les parlementaires pour les saluer un à un. Nicole Bouteau, la ministre du Tourisme, l'a remercié pour tous les mots échangés avec chacun d'eux.

2 000 personnes sont venues assister à cette cérémonie, beaucoup plus que pendant le dernier 14-juillet. Des milliers de gens venus lui témoigner leur hospitalité, cet accueil si caractéritique du peuple polynésien.

Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère

 

Cérémonie au monument aux morts : l'hommage aux militaires, la ferveur populaire
©Polynésie la 1ère

Emmanuel Macron a serré des centaines de mains et échangé quelques mots avec nombre de personnes avant d'assister à un spectacle de de danse.

Edouard Fritch l'a alors remercié pour sa venue :

Notre terre vous accueille, nos enfants sont là. Bienvenue sur cette terre des hommes qui vivent de l'amour et de la paix

Edouard Fritch

 

Ce à quoi le Président de la République a répondu :

Jamais je n'ai eu un accueil aussi émouvant et c'est avec beaucoup d'admiration et d'humilité que je le reçois, avec tout ce qu'il signifie