La présidente du groupe Tapura à l'assemblée s'attire l'ire du patron de la DSP

coronavirus papeete
Tepuaraurii Teriitahi vs. Mario Banner
Tepuaraurii Teriitahi a irrité le patron de la DSP en déclarant le 27 mars que les "services de l'Etat sont aux abonnés absents". ©P1ère
Le 27 mars, Tepuaraurii Teriitahi avait déclaré que les "services de l'Etat sont aux abonnés absents." Des propos indécents et irresponsables, dénonce le syndicat indépendant des commissaires de police, qui déclare qu'ils ont choqué les fonctionnaires du Haut-commissariat et ceux de la DSP.
Dans un communiqué transmis localement par le chef de la DSP, Mario Banner, le syndicat indépendant des commissaires de police s'insurge des propos tenus le 27 mars dernier au sein de l'hémicycle polynésien par la présidente du groupe Tapura à l'assemblée, Tepuaraurii Teriitahi, qui avait déclaré que les "services de l'Etat sont aux abonnés absents" dans la crise du coronavirus.

"Votre intervention (...) empreinte d'indécence et totalement irresponsable n'a pas laissé indifférents les policiers polynésiens de la Police Nationale, qui comme leurs homologues des services du Haut-commissariat de la République issus du même ministère de l'intérieur, veulent aussi marquer leur indignation et leur désapprobation" indique le communiqué. 

"Nous pouvons vous garantir (...) que nous répondons avec les polices municipales de Papeete et Pirae, à toutes les sollicitations des administrés dans la mesure de nos moyens, 24H/24" ajoute le syndicat.

"Vous qui êtes si prompte à jeter le discrédit sur l'action des forces de police, posez-vous plutôt la question de savoir ce que vous pouvez faire pour réellement assister les Polynésiennes et les Polynésiens en ces temps de guerre sanitaire" conclut le communiqué, que vous pouvez lire ici dans son intégralité :
 

Le communiqué du Syndicat Indépendant des Commissaires de Police :

Communiqué du syndicat indépendant des commissaires de police by Sandira Derock on Scribd

 Mise à jour 17H34: 

Tepuaraurii Teriitahi a répondu à Mario Banner ainsi qu'au syndicat FO qui le 3 avril, s'indignait déjà de ses déclaratins au nom du personnel du Haut-commissariat. 

Lire ici sa réponse : 
 

Rc3a9ponse20de20Madame20Tep... by Christophe Marquand on Scribd

Les Outre-mer en continu
Accéder au live