publicité

Ouverture du Salon de l'auto de Tahiti

Près de 500 modèles de voitures neuves sont exposés du mercredi 18 jusqu'au dimanche 22 septembre, au parc expo de Mamao, à Papeete (Tahiti). L’an dernier, en l’espace de cinq jours, environ 1000 véhicules avaient été vendus. Le Polynésien et la voiture : une grande histoire d'amour.

Le salon de l'auto fait la part belle aux véhicules hybrides et électriques. © LAI TEMAURI/POLYNESIE LA 1ère
© LAI TEMAURI/POLYNESIE LA 1ère Le salon de l'auto fait la part belle aux véhicules hybrides et électriques.
  • MCD, LGT
  • Publié le , mis à jour le
La voiture a encore de beaux jours devant elle. D'autant plus que les transports en commun sont peu attractifs.
 
Elle reste le moyen de transport principal des familles polynésiennes. En 2017, selon l'Institut de la Statistique, huit Polynésiens sur dix possèdent un véhicule. Près de sept Polynésiens sur dix, soit 168 000 personnes, utilisent chaque jour leur voiture pour conduire les enfants à l'école, mais surtout pour leur travail, car ils sont 2/3 à avoir avoir leur employeur en dehors de leur commune de résidence (ISPF, 2015).

Les transports en commun sont loin d'être attractifs. Hors transport scolaire, seules 4% des familles prennent le bus

L'enquête sur le budget des familles de 2015 va plus loin dans les chiffres : la part du budget consacrée aux transports (tous transports confondus) est le deuxième poste de dépenses des ménages, derrière l'alimentation

Pourtant, avoir une auto pèse lourd sur le portefeuille des Polynésiens. Le budget lié à l'achat d'un véhicule, son entretien, le carburant et l'assurance représentent à eux seuls 80% des dépenses de transport, soit 36 milliards Fcp par an (sur 45 milliards Fcp).

Les familles les plus aisées achètent du neuf. Elles représentent la moitié du marché. Six ménages sur dix ont deux voitures à la maison.

Sur le millier de véhicules vendus l'an dernier lors du Salon de l'auto, 30% sont des citadines, 25% des SUV, 12% des marques chinoises et 11% des hybrides ou électriques.

Selon les concessionnaires, en suivant le nombre de nouvelles immatriculations, il faudrait construire 12 km de route chaque année pour éviter l'engorgement.
 
Ouverture du salon de l’auto de Tahiti
Ouverture du salon de l’auto de Tahiti

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play