Papeete by night : « La France se confine, Tahiti se libère »

fête papeete
Papeete by night : « La France se confine, Tahiti se libère »
©Polynésie la 1ere

Alors que la France connaît son 3e confinement, ici la vie reprend le dessus malgré le couvre-feu et la fermeture des frontières. Hier, restaurants et bars ont connu l'affluence des grands soirs. A la veille du long week-end pascal, jeunes et moins jeunes étaient de sortie. Comme avant.

Musique électro, orchestre local, bowling en famille…Tahiti revit la nuit. Dans ce restaurant tendance vegan le jour et qui se transforme en bar le soir, les jeunes se sont donné rendez-vous pour faire la fête.

Papeete by night : « La France se confine, Tahiti se libère »
©Polynésie la 1ere

 « C’est agréable, on peut enfin se revoir ! Il ne manque plus que la piste de danse ! »,  « Quand on voit tous nos copains en métropole, on est clairement privilégiés ! », déclarent certains jeunes.

Randy Manavarere, gérant d’un restaurant, est lui aussi satisfait : « Quand on regarde par rapport au reste du monde, on est assez privilégiés, on peut commencer à nous laisser du mou pour qu’on revive ! »

Papeete by night : « La France se confine, Tahiti se libère »
©Polynésie la 1ere

15 jours après la réouverture des bars et la prolongation du couvre-feu, les Polynésiens ont donc décidé d’en profiter un peu.  « C’est vrai qu’on a énormément de chance par rapport à la métropole », « Malgré la crise sanitaire, on vit quand même ! », peut-on entendre ici ou là.

Changement de décor. Ici, on prend un verre dehors, avec la possibilité de lancer la boule en famille ou entre amis. Un bowling après 20 ans d’attente avec moins de restrictions sanitaires. De quoi se faire plaisir… « On commence à ressortir et à en profiter ! C’était très long ! »

Papeete by night : « La France se confine, Tahiti se libère »
©Polynésie la 1ere

DJ Atomi déclare qu’il a « des copains en France, ils me disent : ouaouh ! T’as de la chance, tu peux jouer…même si c’est devant des gens assis, nous, on en rêve ! »

Sur les hauteurs de Papeete aussi, on a crié en rythme  « Ici, à Tahiti, c’est la paradis, c’est la joie de vivre ».

Papeete by night : « La France se confine, Tahiti se libère »
©Polynésie la 1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live