polynésie
info locale

Les SDF du Centre de jour sommés de dormir ailleurs

solidarité papeete
sdf centre de jour
Les services de la mairie de Papeete et le Père Christophe invitent les SDF installés au Centre de jour à "lever le camp". ©H. LIAO/POLYNESIE LA 1ère
C'était un avertissement : le Centre de jour de Papeete est, comme son nom l'indique, pour la journée. Pourtant, cinq SDF y dorment à demeure, dans des abris de fortune, occasionnant des conflits avec le voisinnage. Les services de la mairie et le Père Christophe les invitent à lever le camp.
Ce 3 avril, la mairie de Papeete et Père Christophe sont venus à la rencontre des SDF du Centre de jour de Papeete, afin de procéder à un rappel au règlement. Le centre de jour sert à venir se laver, faire une lessive, rencontrer des conseillers pour les aider à trouver des solutions, etc…Mais, comme son nom l’indique, le centre de jour n’est pas destiné à y passer la nuit.
Problème : depuis quelques temps, cinq personnes se sont installées sur place, dans des abris de fortune, faits de palettes et de bâches. Cela occasionne des conflits avec les riverains. En effet, le site sur lequel ils squattent sert de terrain de sport le soir, pour les jeunes du quartier. La police municipale a déjà dû intervenir pour consommation d’alcool, de paka ou encore tapage nocturne.

Ce matin, le directeur général des services de la mairie de Papeete, Rémy Brillant, leur a expliqué qu’ils devaient respecter le règlement du lieu et quitter l’endroit le soir. Ils ont 15 jours pour déménager. La réunion s'est passée dans le calme.

Le Centre de jour et la mairie vont les accompagner dans leurs démarches. Mais les SDF concernés ne voient pas d’autre solution que d’aller s’installer devant la cathédrale avec les autres. 
 
Les SDF du centre de jour sommés de dormir ailleurs

 
Publicité