Pass sanitaire : le gouvernement le souhaite, la population est mitigée

coronavirus tahiti
Pass sanitaire : le gouvernement le souhaite, la population est mitigée
©Image FTV
Le Pass sanitaire va devenir un indispensable pour la vie sociale en France : restaurants, train, cinéma ou encore hôpital. Des voix s'élèvent d'ailleurs là-bas contre son intrusion dans la vie quotidienne. Reste à savoir si ce document aura aussi son pendant au fenua. La population est partagée.

La plateforme Manava chargée de filtrer les voyageurs qui entrent en Polynésie, s’adapte aux consignes nationales. Mardi, un nouveau logiciel a été installé. Nouvel objectif de la cellule : créer des QR codes et enregistrer les futures demandes de Pass sanitaire. Des données strictement confidentielles. "Je suis médecin et je peux avoir accès à tous les dossiers médicaux des gens...j'ai accès à leur dossier et à leurs vaccinations", dit Julien Gredin, médecin de la plateforme Manava. Mais des données qui devront encore être reconnues au niveau national : "il faut aussi qu'il y ait une fusion des bases de données pour que notre base de données Vaxi soit reconnue par la métropole. Ca demande du travail car parfois il y a des dossiers en doublon, des noms d'épouse, des choses un peu compliquées à gérer".

E. Fritch favorable

 

Mais voilà à l’heure actuelle, les trois-quarts des Polynésiens ne sont toujours pas vaccinés. "Je n'ai pas encore eu l'idée de le faire", ou "pas encore vacciné...des craintes", peut-on entendre ici ou là.

Comme ce sera le cas en France dès le 21 juillet, le président du Pays souhaiterait que le Pass sanitaire soit aussi fonctionnel en Polynésie, dans les lieux de loisirs et culturels le plus tôt possible. "On est dans l'administration, il faut prendre des textes, il faut faire en sorte qu'ils ne soient pas attaquables parce que vous avez des avocats dans ce pays !", déclarait ce lundi le président Fritch. "Aujourd'hui, il faut prendre des moyens plus drastiques pour se protéger, nous. C'est pour nous protéger, nous Polynésiens !"

Se vacciner pour se protéger et voyager

 

Les Polynésiens qui voyagent ont compris l’intérêt d’un tel sésame. Une circulation plus facile en France ou en Europe et moins de contrainte. "J’attends qu’il soit mis, très rapidement j'espère. En Polynésie, pour pouvoir bouger et qu'il n'y ait pas de souci avec les autres pays, et qu'on puisse voyager sans problème. C'est important qu'il y ait une cohésion entre tous les pays pour qu'on puisse voyager d'un pays à l'autre", explique cet homme. "Le principe, c’est bien. Pour relancer l'économie et permettre aux gens de voyager, c'est bien. Mais après il faut toujours laisser le libre choix aux gens, je pense", ajoute ce jeune homme. "Le Pass sanitaire et la vaccination, c'est une question de santé publique et de collectivité. Je me suis fait vacciner non pas pour voyager mais parce que l'objectif, c'est qu'on ait tous l'immunité collective. Si le Pass sanitaire est le seul moyen de stopper l'épidémie, il faut le faire", précise cette femme.

Pass sanitaire
Notre carnet vaccinal n'est valable qu'en Polynésie. ©Polynésie la 1ère

 

Les demandes de QR Code sont d’ores et déjà possibles sur Mes démarches.gov.pf Reste à voir dans quel cadre législatif la Polynésie pourra imposer ce Pass sanitaire dans les lieux de loisirs et dans les restaurants du fenua. C'est vendredi matin qu'un point presse sera organisé sur la question.
 

Pour en savoir plus sur le QR code, écoutez les explications de Herevai Hoata :

QR code

 

Regardez le reportage de Shiquita Teiva :