Patrick Galenon n'a pas diffamé Mario Banner

justice tahiti
Dossier définitivement clôt après une décision de la Cour de cassation.
L'ancien directeur du Port autonome accusait le syndicaliste de l'avoir mis en cause dans le suicide d'un salarié en 2013 dans un tract rendu public.
La justice a estimé que le patron de la CSTP/FO n'avait pas cherché à nuire à Mario Banner et qu'il n'y avait aucune animosité personnelle.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live