polynésie
info locale

Perquisition à l'Assemblée

justice tahiti
Perquisition à l'Assemblée jeudi matin
Perquisition à l'Assemblée jeudi matin ©Polynésie 1ère
Les enquêteurs de la DSP mènent depuis 8h ce matin une perquisition à l'Assemblée de Polynésie dans le cadre d'une enquête ouverte pour « détournement de fonds publics » liée à l’embauche de quatre collaborateurs du Tahoeraa au sein du secrétariat général de l’Assemblée.
Depuis 8h00 jeudi 10 mars, une perquisition est en cours dans les locaux de l'Assemblée de Polynésie française et le bureau de son président.

Cette perquisition a lieu dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Papeete pour « détournement de fonds publics », en février dernier. Les enquêteurs soupçonnent des emplois fictifs concernant quatre collaborateurs du Tahoeraa au sein du secrétariat général de l'Assemblée.

Les quatre personnes seraient le personnel chargé d'études au sein du secrétariat général : Manolita Ly, Ranitea Amaru, Liza Chan, Fabien Dubois. 

Le président de l'Assemblée, Marcel Tuihani, était présent avec les enquêteurs de la DSP ce matin. Il est directement visé par cette enquête. 

Dans le courant de la matinée la présidence de l'Assemblée a réagi à cette perquisition :
Perquisition, la présidence de l'AP réagit
Perquisition, la présidence de l'AP réagit ©Communiqué de l'AP