polynésie
info locale

La grimpette du Belvédère, une course pour soutenir SOS suicide

cyclisme pirae
grimpette du belvédère
©Polynésie la 1ère
Plus de 350 sportifs se sont lancés dimanche 3 février à l'assaut du Belvédère. L'évènement était organisé par l'association SOS Suicide en partenariat avec l'AS Pirae de cyclisme. Il y avait plusieurs options au choix pour arriver jusqu'en haut : la marche, le vélo ou encore en courant...

 
Ils se sont fait plaisir... Ce dimanche très tôt dans la matinée, plus de 350 sportifs ont pris le départ de la grimpette du Belvédère, à Pirae. Les participants ont surtout donné un sacré coup de pouce à l’association SOS Suicide. En effet, une partie des fonds récoltés sur la participation des athlètes va servir à financer la ligne d’appel d’urgence de l’association. 

Les sportifs avaient plusieurs options pour arriver en haut du Belvédère de Pirae : marcher, courir ou pédaler. S'ils pouvaient admirer la vue de la montée du Belvédère, ce n'était pas toujours une balade du dimanche. "On ne voulait pas trop fatiguer les jambes, un parcours ludique pour que tout le monde puisse passer, avec une difficulté médium", explique William Fouillet, responsable de l'atelier Cross Training.
 

Interview

 
La grimpette du Belvédère, une course pour soutenir SOS Suicide
Publicité