Installation de plus de 3300 compteurs d'eau à Teva I Uta

eau tahiti
Plus de 3300 compteurs d'eau vont être posés à Teva I Uta
Les ouvriers en train de poser un compteur d'eau. L'objectif est de réduire le gaspillage. ©Polynésie 1ere

La commune de Teva i Uta est en train d’installer 3 380 compteurs d’eau devant chaque foyer, ainsi que des compteurs de quartier. Objectif affiché : traquer les fuites sur le réseau et éviter le gaspillage. La mairie l’assure : le montant des factures n’augmentera pas.

C’est un grand chantier pour la commune de la côte Ouest et une petite révolution pour les habitants de Teva i uta : progressivement, des compteurs d’eau vont être posés devant leur foyer et à l’entrée des servitudes.

Plus de 3300 compteurs d'eau vont être posés à Teva I Uta
Devant chaque maison et à l'entrée des servitudes des compteurs vont être posés. ©Polynésie 1ere

Car si la commune est « Terre des sources », pas question de gaspiller la ressource en eau. Ces compteurs se veulent avant tout presque pédagogique, ils doivent servir à traquer les fuites et à en informer les administrés.

Fiscalité de l'eau

 

La mairie de Teva i uta l’assure : la redevance en eau n’augmentera pas. 7 500 CFP par an actuellement. Pour équilibrer son budget, elle compte créer une fiscalité de l’eau. Un projet adopté lors de la précédente mandature, en 2018. « On souhaiterait un équilibre entre les redevables et ceux qui gagnent sur la revalorisation commerciale, […] comme l’embouteillage d’eau sur la commune », explique le maire, Tearii Alpha.

Plus de 3300 compteurs d'eau vont être posés à Teva I Uta
Voilà à quoi ressemble un compteur d'eau individuel. Le m3 est l'unité de comptage . ©Polynésie 1ere

Ainsi, la commune espère que la majeure partie du budget de l’eau puisse être financée par les entreprises d’eau potable embouteillée ou encore d’hydroélectricité, tout en invitant les administrés à honorer leurs factures.

Les travaux d’installation, d’un montant total de 165 millions CFP, sont supportés par l’Etat et le Pays, et à 15% par la commune.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live