900 collégiens de Tipaerui galopent à travers le parc Paofai

sport polynésie française
cross scolaire Tipaerui
Le départ des benjamins. ©Polynésie la 1ère
Après 2 ans de pause sanitaire, le cross scolaire a retrouvé ses coureurs. Hier, 900 élèves du collège de Tipaerui ont écrasé les pavés du parc Paofai, avec leurs baskets. 1,3 kilomètre de course pour promouvoir l’activité physique mais aussi et surtout renforcer la solidarité. Une façon également de célébrer la journée nationale du sport scolaire.

Hier, c'était le grand retour du cross au collège de Tipaerui. Départ des 6e et 5e, l'excitation était à son maximum. Et ceux qui ont géré le mieux leurs efforts ont fini en tête de course.  

Et attention, même chez les benjamins, la bataille a fait rage. "C'était long, mais ça va. Je pense que je suis arrivée dans les 20 premiers", a raconté la jeune Elann Reynaut, en classe de 6e, aussitôt reprise par Nolan Poyvre lui même arrivé à la 20e place, "bien devant toi" lui fait alors remarquer le garçon. Qu'importe ! L'essentiel a été de participer.

cross scolaire Tipaerui
Les minimes filles en grande forme. ©Polynésie la 1ère

Pour la course des minimes filles, un parcours de plus d’un kilomètre. Si pour certaines c’était une véritable corvée, pour celles qui font régulièrement de la compétition, c’était une formalité, ou presque. C'était le cas d'Angel Richard, vainqueur dans la catégorie minimes et à peine essoufflée à l'arrivée.

A l'occasion de ce cross scolaire, on a pu s'apercevoir que le sport ne discrimine personne. La preuve avec Natihili, 12 ans, en chaise roulante, elle a également bouclé le parcours. A quelques minutes du départ pourtant, elle avait beaucoup de pression mais elle a pu compter sur son amie. "Je vais aller tranquille pour elle, je vais l'aider", a précisé Kohai Juventin en classe de 6e. 

cross scolaire Tipaerui
Natihili a pu participer grâce à sa copine Kohai Juventin. ©Polynésie la 1ère

Tous les élèves doivent pouvoir faire du sport. Et pour cela, le collège s’est organisé afin que Natihili puisse participer. "Cette année, ils ont décidé de le faire au parc Paofai, il fallait lui trouver un espace adéquat", a justement remarqué Christelle Lehartel, ministre de l’Education.

Les élèves qui ont réalisé les meilleurs temps participeront aux prochaines courses scolaires régionales