À Paris, Edouard Fritch exprime son "optimisme" sur l'avenir de la Polynésie

outre-mer politique polynésie française
Edouard Fritch en voyage d'affaires à Paris. ©Présidence Pf
Edouard Fritch a entamé une visite de travail dans l'Hexagone mardi 30 août 2022. Au menu de la première journée, deux entretiens importants à Paris, d'abord avec le ministre Carenco et le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin.

Edouard Fritch arrive au 27 rue Oudinot, peu après l'atterrissage de son avion à Roissy Charles de Gaulle.

Rééquilibrer les comptes de la CPS

Un accueil chaleureux lui est réservé par Jean-François Carenco, ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur et des outre-mer chargé des Outre-mer. Dans les jardins du ministère, trois sujets dominent les échanges : la solidarité, l'environnement, le transport. Au cœur de la première étape de cette visite dans l'Hexagone : l'élaboration d'une feuille de route claire pour la Polynésie française.

"Avec le soutien concret de l'Etat, sur les 3-4 années à venir, nous allons pouvoir équilibrer ce budget de la sécurité sociale polynésienne. Car d'ici là, nous créerons des emplois, les cotisations rentreront, et il faut rester optimiste sur l'avenir de ce Pays. Nous avons pratiquement, en nombre de salariés, rattrapé l'année 2019. Il nous faudra attendre un petit peu pour tendre vers l'équilibre du fait qu'en équivalent temps plein, nous sommes encore déficitaire" affirme le président de la Polynésie.

Feuille de route

La journée-marathon du président Fritch s'est achevée place Beauvau. Trente minutes de discussions à huis clos avec le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin. Des discussions qualifiées de fructueuses et d'encourageantes. Edouard Fritch se dit confiant.

"Je suis très optimiste. Le tourisme reprend bien en Polynésie, nous allons être du même niveau, plus haut que nous avons connu en 2019. Ceci va ouvrir des activités bien sûr" confie Edouard Fritch.

L'équipe du ministre de l'Intérieur et des Outre-mer et celle d'Edouard Fritch ont deux mois pour finaliser la feuille de route dont les grandes lignes ont été tracées ce mardi à Paris.