A Pirae la police municipale et la police nationale renouvèllent leur partenariat

sécurité polynésie française
A Pirae la police municipale et la police nationale renouvèlent leur partenariat
A Pirae la police municipale et la police nationale renouvèlent leur partenariat ©polynesie La1ere
Les deux services travaillent conjointement pour lutter contre la délinquance et les incivilités.

Lors du bilan du 5e conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, il apparait qu’en 2020 et 2021, le nombre de faits constatés par la police Nationale sur la commune de Pirae est en augmentation (339 faits constatés en 2020 contre 490  en 2021).

Pour lutter contre les nuisances sonores de plus en plus présentes notamment le week-end, la police est associée à des réunions régulières avec les acteurs communaux dans le cadre du Groupe de Partenariat Opérationnel (GPO). La police municipale a mené des actions de proximité liées à la tranquillité et la salubrité publiques avec une politique de gestion des chiens errants et dangereux depuis 2019 et un suivi des campagnes d’enlèvement de véhicules hors d’usages et des incivilités liées aux déchets dans certains quartiers.

En 2020 et 2021, la municipalité a travaillé à la réorganisation de sa brigade de police avec le retour du service 24h/24 et 7/7 jours.

La finalisation des travaux d’installation du système de vidéo protection comprendra à terme 49 caméras et un centre de surveillance urbaine, pour 97 millions cfp investis par la commune.Le Haut-commissaire a conclu la réunion en soulignant l’importance de l’action des maires, déterminante dans la prévention de la délinquance par leur présence au contact de la population.

Abel Temarii, 1er adjoint au maire de Pirae :