publicité

Addictions aux écrans : comment changer les habitudes ?

Les enfants sont surexposés aux écrans : la télévision, l'ordinateur, également les écrans nomades. Pour les plus jeunes, cela entraîne des troubles de l'apprentissage, un manque de sommeil et des problèmes relationnels. Une conférence a lieu mercredi 21 août pour donner des pistes de sevrage.

© DR
© DR
  • LGT
  • Publié le , mis à jour le
Le Collectif Surexposition aux Écrans (COSE) donne une conférence publique unique gratuite mercredi 21 août à 18h, dans l'amphithéâtre de l'hôpital du Taaone (Pirae).
Sylvie Dieu Osika et Eric Osika, pédiatres et cofondateurs du Collectif donneront des pistes de sevrage de l'addiction aux écrans.

4 règles pour mieux grandir :
- pas d'écran le matin avant d'aller à l'école, ni trop tôt les jours fériés ou les week-ends
- pas d'écran pendant les repas
- pas d'écran avant de se coucher
- pas d'écran seul dans la chambre
4 pas pour mieux grandir
Selon différentes études, les écrans volent du temps d'apprentissage aux enfants. "Savoir compter en espagnol à 2 ans grâce à Youtube n'a rien d'extraordinaire, explique le Dr Sylvie Dieu Osika. L'enfant ne fait que répéter sans comprendre les schémas."
Pour bien grandir, le temps d'exposition aux écrans doit être d'une heure par jour maximum, à partir de 3 ans. Aucun écran avant 2 ans. "Le tout petit n'apprend pas la 3D avec les écrans. Il ne joue qu'en 2D sur un écran. Il n'intègrera pas le schéma que fait une balle par exemple. Et c'est en parlant avec des adultes qu'il enrichit son langage et se développe."

En plus des troubles de l'apprentissage, la surexposition aux écrans peut entraîner des troubles de l'humeur quand il faut éteindre, un manque de sommeil car la lumière bleue perturbe la sécrétion de mélatonine, et une mobilisation exclusive sur l'écran : seule l'activité sur l'écran compte.

"Tout est fait pour capter l'enfant, capter l'adulte, avec la science de la captologie. Les écrans rendent addictifs avec les systèmes de séries, de récompenses, de jeux aléatoires...on veut toujours continuer," explique le Dr Osika.

Pour les enfants déjà accrocs aux écrans, le Collectif préconise de tout couper complètement pendant quelques jours, aucun écran, sortir, faire des jeux, redécouvrir un livre...Au bout de quelques jours, lorsque l'enfant s'est déshabitué, réintroduire 15, 30 minutes par jour, en fonction de l'âge.

Enfin, un enfant voudra toujours imiter ses parents. Donc, le changement de (mauvaises) habitudes commence par les parents, "éteindre la télé même en fond sonore, mettre les téléphones de coté."

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play