Adulte-relais : le lien entre les quartiers et les institutions

famille polynésie française
Adulte-relais : nouveau lien entre les quartiers et la mairie
2022 ©Patrick Tsing Tsing
Le dispositif a été mis en place fin 2021, les "adultes relais" ont débuté leurs tournées dans les quartiers prioritaires de Papeete. Leurs missions: faire le lien entre les habitants et les institutions publiques. Un accompagnement initié par les services de l'Etat, en partenariat avec les communes et le contrat de ville

Premier contact avec les habitants du quartier Atiu pour Tamatoa Parker et Herenui Teuira. Depuis le mois de décembre 2021, ils sont "adultes relais". Pour ce premier jour, ils sont venus à la rencontre des habitants du quartier pour expliquer leur mission.

Dans le quartier Atiu, une buvette a été mise en place à côté d'un boulodrome. Douze familles se succèdent à tour de rôle pour la tenir. Une organisation avec les moyens du bord pour aider les anciens.  James Tama, habitant du quartier voit d'un bon œil l'arrivée de ces médiateurs qui seront d'une grande aide car selon lui "dans tous les quartiers il y a des problèmes, il n'y a pas un endroit où tout est parfait".

Tamatoa et Herenui se sont ensuite rendus dans le quartier Estall, un endroit sensible.
Tataraina Tehaamana, 28 ans, y a grandi et est heureuse de voir que la mairie s'intéresse aux difficultés de son quartier.

On a besoin aussi que la mairie voit comment cela se passe dans notre quartier

Tataraina Tehaamana, habitante du quartier Estall

Ils sont à ce jour, 16 adultes relais adulte  déployés au sein des communes de Arue, Faa’a, Moorea, Paea, Papeete, Pirae et Punaauia, adhérentes du syndicat mixte (SMCDV).

En plus d'une mission d'accompagnement pour les formalités administratives, ils assureront aussi une mission de prévention. Ils touchent un salaire mensuel de 250 000 cfp financé à 65% par l’Etat.

Ce dispositif est également destiné à faciliter l’insertion professionnelle des adultes relais à travers un plan de formation et de professionnalisation qui permet de les accompagner dans leurs missions, mais également dans leurs souhaits de mobilité professionnelle une fois arrivés au terme de leur contrat.

©polynesie