Augmentation des prix et manque de matériaux, des constructeurs s'inquiètent

btp polynésie française
prix matériaux explose
Depuis la fin de la crise sanitaire, la demande mondiale favorise les augmentations incessantes des prix des matériaux. ©Polynésie la 1ère
Rien ne va plus dans le bâtiment ! L'avenir s'annonce morose pour les constructeurs dont certains ont du mal à finir des chantiers. En cause, les retards d'approvisionnement et l'explosion des prix des matériaux importés. Conséquence : certains préfèrent se diversifier.

Laurent Maldi est entrepreneur depuis 20 ans à Tahiti. Aujourd’hui à cause de l’augmentation des prix des matières premières (parpaings, ciment, bois, (entre 12 et 20%) aluminium, ferraille (+40%), et des retards dans les délais d'acheminement, les retards de livraison des chantiers s'allongent.

prix matériau construction explose
Depuis quelque temps, les constructeurs ont du mal à tenir les délais, à cause du retard d'acheminement des matériaux. ©Polynésie la 1ère

Dès lors, de plus en plus de clients hésitent, "car personne ne maîtrise les coûts des matériaux à cause de la pénurie et des délais d'approvisionnement, et les fournisseurs ne garantissent pas la prix", explique-t-il. "Dans le bâtiment, 2022 s'annonce très difficile car beaucoup de gens vont être réticents pour continuer ne connaissant pas le début et surtout la fin d'une construction".

Laurent Maldi va donc être obligé de se diversifier. Il a deux chantiers en ce moment, la construction d’une villa à Punaauia et le revêtement de la promenade de Motu Uta.

prix matériaux construction explose
Les constructeurs sont obligés de diversifier leurs activités. Laurent Maldi participe aussi au chantier de la promenade de Motu Uta, en plus de la construction de maisons. ©Polynésie la 1ère

Celle-ci mesure 1500 m de long. Son revêtement minéral comporte 25% de verre recyclé en provenance de Bora Bora. Mais les autres matériaux viennent de France.