Avec son groupe, Nicole Sanquer peut mieux faire entendre sa voix à l'Assemblée

assemblée de polynésie française polynésie française
nouveau visage APF
Le groupe de Nicole Sanquer compte 7 élus à l'Assemblée. De quoi peser un peu plus sur l'échiquier politique local. ©Polynésie la 1ère
L'autonomie et ses partisans divisés (désormais) en deux groupes à l'assemblée. Aux côtés du Tapura, il y en effet le groupe A Here ia Porinetia présidé par Nicole Sanquer. Un groupe constitué cette semaine grâce aux élus démissionnaires du parti orange. Des ralliements qui tombent bien, à l'approche des territoriales.

Avec 4 nouvelles recrues depuis lundi, ce sont désormais 7 élus du groupe A Here ia Porinetia qui siègent au sein de l’Assemblée de la Polynésie française. Ces nouveaux membres sont des transfuges du parti de Gaston Flosse : Sylviane Terooatea, Vaitea Le Gayic, Etienne Tehaamoana et Geffry Salmon. Dans l'hémicycle, le groupe disposera désormais d'un temps de parole de 14 minutes au lieu de 3 minutes auparavant. 

Pour sa présidente, Nicole SANQUER, le message est clair : leur présence symbolise une force de proposition qui répond aux attentes de la population : "Toute nouvelle adhésion démontre en fin de compte une adhésion au projet de A Here ia Porinetia. On ne veut pas se retrouver dans ce marchandage politique...On est là pour travailler pour la population et proposer un nouveau projet pour sortir de cette crise". 

Fraîchement "recrutée" par Nicole Sanquer, Sylviane TEROOATEA explique pourquoi elle a quitté le parti de Gaston Flosse pour intégrer le A Here ia Porinetia.

Parmi les 57 élus à l’Assemblée, 40 sont issus du Tapura Huiraatira, 9 du Tavini et 7 pour le nouveau groupe, ainsi qu'une élue non inscrite du Amuitahiraa o te nuna’a Maohi. Autant dire que le groupe A Here ia Porinetia prend de l’importance dans l’échiquier politique local. De bon augure pour les prochaines territoriales, mais rien n’est encore décidé.

Ecoutez Nicole SANQUER :

Fort de son nouveau statut à l’Assemblée, le groupe A Here ia Porinetia a pu participer mardi au 3ème collectif budgétaire. 

133 milliards contre 127 milliards en 2020, le compte administratif et le collectif budgétaire de la Polynésie ont été votés par la majorité par 40 voix pour et 16 abstentions (9 Tavini et 7 A Here ia Porinetia).