Boxe: la sélection des cadets-juniors dans les starting-block

portraits de sportifs polynésie française
Sélection boxe cadet France
En plein entraînement ©Polynésie La 1ère / R. Poutoru
Ils seront 7 tahitiens à défendre les couleurs de la Polynésie aux championnats de France cadets-juniors de boxe prévus en mars. Certains sont déjà en métropole, tandis que 4 d'entre eux s'entraînent au Fenua avant de prendre l'avion. Rencontre.

Ils sont jeunes mais ils ont de l'expérience. Les cadets (14-15 ans) et les juniors (16-17 ans) tahitiens maîtrisent les techniques jusqu'au bout des gants : tous les coups sont systématiquement amortis, bloqués ou déviés. Plus qu'un style de boxe, c'est un état d'esprit.  

Si je vais en France, c'est pour aller chercher le titre et le ramener pour le Fenua.

Manuarii Brodien

Catégorie junior +91kg

Face aux boxeurs métropolitains, il faudra casser la distance, c'est à dire être le plus près possible pour les toucher. Leurs coachs respectifs les ont préparés dans ce sens.

Je me suis entraîné dur pour ce combat là. Il faut du souffle bien sûr et je sais qu'il y aura meilleur que moi. C'est pour ça qu'il faut bien s'entraîner.

Herehau Tueinui

Catégorie junior -60kg

La sélection locale ne s’est jamais vraiment reposée l’an passé. Pas de réveillon, que ce soit à Noël ou au jour de l’an car il fallait rester concentré sur les objectifs. Dès la fin du championnat en novembre, ils ont mis les bouchées doubles pour être prêts en février.

Techniquement ils sont prêts. C'est juste le physique qui va jouer en leur faveur pour tenir les 3 rounds. Pour moi, ils ont une chance.

Danilo Teua

Entraîneur du club Tamarii Toroura

La sélection tahitienne garde en ligne de mire le championnat de France cadets-juniors. Mais dans cinq ans, ces boxeurs seront âgés d'une vingtaine d'années. Alors la Fédération de Boxe Anglaise de Polynésie française compte sur eux, pour rafler les médailles d’or lors des Jeux du Pacifique qui auront lieu à Tahiti en 2027.