C’est reparti pour un nouveau FIFO !

cinéma polynésie française
61b283bd2c28d_7197f2e8-92d7-46c9-ae5c-27939ef562f3.jpg
Présentation du Fifo 2022. ©Polynésie la 1ère
Le Fifo 2022 est prévu du 5 au 13 février prochains à la maison de la culture. Un FIFO exceptionnel après 2 ans de crise sanitaire. Il sera physique et numérique.

La 19e édition du festival international du film documentaire océanien aura lieu du 5 au 13 février prochains à la maison de la culture. Un FIFO exceptionnel après 2 ans de crise sanitaire, et cette fois-ci en physique et numérique.

Emmanuel Kasarhérou, directeur du musée du quai Branly à Paris, en sera le président et sera accompagné de 6 autres membres du jury composé essentiellement de femmes : Hollie Pfifer de Nouvelle-Zélande, Katrine Graham d’Australie, Beckie Stochetti de Hawaii et nos Polynésiennes comme Heiura Itaetetaa, Tepiu Bambridge et Virginie Tetoofa. Cette dernière est réalisatrice et productrice des films Arioi Vahine, Hine Tai’a ou encore Rurutu terre du umuai, qui font désormais partie de la collection du musée quai Branly.  

En février, les aficionados du festival international du film documentaire océanien seront bien assis dans leurs fauteuils de la maison de la culture, direction le Pacifique en général et l’océanie en particulier.

Samoa, Royaume-uni, Australie, Hawaii, Etats-Unis ou encore la France, ces pays présenteront leurs films en compétition. 12 au total retenus par le jury.

Et 17 hors compétition dont 6 films présentés par la Polynesie : les GI's à Bora Bora, Mana, Rava’i, Sana le cristal qui consume, une réalisation de la rédaction de Polynésie la 1ère tournée par Lucile Guichet et Patita Savea qui traite de la toxicomanie à la méthamphétamine, Peritome et enfin Tuhaa pae, de chair et d’acier.

Pour voir la totalité des films en ou hors compétition, cliquez sur le lien :

https://www.fichier-pdf.fr/2021/12/10/fifo2022-selection-et-jury-cp-dec-2021/

130 étaient en lice, 12 sont ainsi sélectionnés, ainsi que 9 courts métrages et 10 en courts métrages fiction.

Pas facile donc de choisir les films et malheureusement, pas de films ou de documentaires locaux en compétition. Ecoutez Mareva Leu, déléguée générale du Fifo :

Mareva Leu