Teura Iriti : "cette crise est une remise en question pour chacun d'entre nous"

coronavirus polynésie française
612fe3c8b672d_new-invite-cafe-chapo-2021.png
Teura Iriti ©Polynésie la 1ère
L'invitée café du mercredi 1er septembre 2021 est Teura Iriti, maire de Arue.

La maire d' Arue, Teura Iriti fait point de le situation sanitaire de la Covid-19 dans sa commune.

Depuis ce mois d'août, la ville de Arue déplore 18 décès dont 12 liés à la Covid. "C'est un mois très difficile". 

69 ans est la moyenne d'âge des personnes décédés de la covid relève la mairesse.

Depuis le début du mois d'août, l'équipe communale d' Arue a multiplié sa présence dans les quartiers et a renforcé les tournées de la police municipale.

Les animateurs de quartier, les guides sanitaires et les élus poursuivent leurs missions de sensibilisation dans les quartiers "Repérer les familles covidées et accompagner les familles endeuillées" (...) "sensibiliser sur l'indiscipline envers les autres".

La mairie accompagne aussi les familles qui ont perdu leurs emplois "qui ont du mal à joindre les deux bouts".

Cette épidémie met en exergue le mauvais état de santé général de la population polynésienne : la santé en Polynésie n'est pas bonne (surpoids, comorbidités, obésité, hypertension artérielle...).

"Il faut se bouger et manger mieux" affirme Teura Iriti.

Un centre de vaccination est opérationnel au dispensaire de Arue et un vaccinodrome sera mis en place à Erima dans les prochains jours.

La tavana encourage "les administrés de Arue à se faire vacciner même si ce n'est pas obligatoire"

Teura Iriti est interrogée en direct par téléphone par Ibrahim Ahmed Hazi : 

L'invitée café : Teura Iriti - 01/09/21