Cité Mariani : le Pays remet 24 clés pour démarrer une autre vie

foncier polynésie française
remise clés cité Mariani
Les clés pour habiter dans un logement au rapport qualité/prix imbattable. ©Gouvernement
Après la réhabilitation de la cité Grand, la cité Mariani à Faaone a subi le même sort. Mardi matin, les 24 clés des logements composant cette cité ont été remises aux heureux bénéficiaires qui vont pouvoir habiter dans des logements neufs et spacieux.

Mardi matin, 24 familles ont reçu les clés de leur nouveau logement composant la résidence Cité Mariani à Faaone des mains des membres du gouvernement. Par le passé, la Cité Mariani servait à loger les familles de militaires. Après sa cession au franc symbolique au Pays, elle a été réhabilitée en logements sociaux.

La résidence Mariani, implantée sur un terrain de 2,8 hectares, a donc été réhabilitée en 24 logements collectifs de type F3 à F6 destinés à la location simple pour des familles au revenu inférieur à 2 SMIG.

Elle se compose de 8 F3 d’une superficie de 83 m², 6 F5 d’une superficie de 127 m² et de 10 F6 d’une superficie entre 148 et 165 m². Les loyers d’équilibre ont été fixés à : • 34 730 cfp pour les logements de type F3 • 53 130 cfp pour les logements de type F5 • 61 920 cfp et 69 030 cfp pour les logements de type F6.

Les logements de cette résidence, qu’ils soient individuels ou jumelés, sont confortables et disposent chacun d’un grand jardin. Les ménages éligibles pourront bénéficier de l’Aide Familiale au Logement (AFL) au titre de leur location.

remise clés Cité Mariani
L'opération de réhabilitation a été financée par l'Etat et le Pays. Hier, les bénéficiaires ont les clés ©Gouvernement

La maîtrise d’oeuvre de cette opération a été confiée au groupement, Xavier Dogo, Neonergie, C3R et Vaihupe. Elle est le fruit de 21 mois de travaux qui ont mobilisé 11 entreprises et 80 employés environ.

Le coût global de cette opération est de 1,336 milliards cfp TTC, financé au titre du contrat de projets

2015-2020 et réparti de la manière suivante : • 386 millions cfp pour le foncier – cession du Pays à l’OPH • 30 millions cfp pour la phase d’études – Participation Etat et Pays • 920 millions cfp pour la phase de travaux – Participation Etat et Pays.

Ce soutien a permis le financement des études préalables, le désamiantage, les travaux de rénovation des logements, des ouvrages d’assainissement, des réseaux et clôtures, etc… Chaque locataire devra préserver ce bien individuel et ce patrimoine commun, pour une cohabitation harmonieuse. C’est la deuxième résidence sociale d’habitats groupés livrée cette année par l’OPH.