Comment se protéger des cybermenaces ?

internet polynésie française
cybermlenaces
Isolée géographiquement, la Polynésie n'est pas épargnée par des cyberattaques. ©Polynésie la 1ère
Pas très courantes en Polynésie, mais lorsqu’elles réussissent à atteindre leurs cibles, elles sont particulièrement désastreuses. Les cyber-attaques dont le nombre avaient explosé durant la crise liée au covid 19 touchent aussi le fenua. Elles commencent souvent par des mails frauduleux reçus dans sa messagerie. Pour s'en protéger, Alain Bauer, un spécialiste de la question, a donné des pistes hier soir dans notre JT.

Sensibiliser les professionnels et les particuliers sur les cybermenaces et la cybersécurité, c'est l'objet de la visite d'Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire
National des Arts et Métiers, conseiller de la police de New-York, de la Sûreté du
Québec et du Los Angeles Sheriff Department. 

cybermenaces
Les hackers utilisent internet pour mener à bien leur attaques. ©Polynésie la 1ère.

Pour ce spécialiste, afin de limiter les risques d'attaque, "il suffit de commencer par des choses très simples. Vous commencez par supprimer votre date de naissance, le nom du chien ou de votre dernier enfant de vos mots de passe et vous évitez de les conserver pendant 20 ans en ne les changeant jamais, et deuxièmement vous vérifiez que la personne qui essaie de vous joindre est une personne réelle, et vous évitez de répondre à tous les mails et courriels possibles et imaginables". De quoi réduire "massivement votre capacité à la victimisation, en tout cas ça va forcer l'auteur à devenir très sophistiqué, très structuré. Et donc il va changer de victime. Il va ainsi plutôt s'attaquer à des entreprises ou des intérêts ou des institutions qui, elles, ont plutôt les moyens de se défendre".

Alain Bauer ajoute qu'il faut surtout former les gens, afin qu'ils se protègent mieux dans leur vie personnelle.