Contrôles routiers accrus pendant les vacances scolaires

accident de la route polynésie française
contrôles routiers
Les deux-roues seront particulièrement visés par ces contrôles d'envergure. ©HC
Les autorités avertissent : les contrôles sur la route vont augmenter pendant ces vacances scolaires. En effet, trop de décès sont liés aux accidents de la circulation, qui impliquent aussi bien des voitures que des deux-roues.

Depuis le début de l’année, 17 personnes ont perdu la vie sur les routes du fenua et autant de familles ont été endeuillées.

Ces accidents impliquent notamment les deux-roues (11 tués) qui adoptent fréquemment des comportements dangereux pour eux-mêmes (vitesse excessive ou inadaptée, dépassement dangereux) et pour les autres usagers de la route qui peuvent être victimes des conducteurs irresponsables. L’alcool et /ou les stupéfiants sont présents dans plus de la moitié des accidents mortels de la route recensés.

Face à ce constat, le haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN, a demandé aux forces de l’ordre de renforcer à nouveau leurs dispositifs de contrôle et de répression sur les routes du territoire durant la période de vacances scolaires.

Policiers, gendarmes et mutoi

Ainsi, des contrôles coordonnés entre les équipes de la police, de la gendarmerie et les mutoï sont mis en place tout le mois de juillet et ce dispositif spécifique pourra, le cas échéant, être prolongé afin d’assurer la sécurité des usagers sur nos routes. Les contrôles seront donc intensifiés durant toute cette période que ce soit à Tahiti et Moorea mais également dans les archipels du territoire.

contrôles routiers
De jour comme de nuit, les forces de l'ordre seront mobilisées. ©HC

Le week-end dernier, l’action des gendarmes, des policiers nationaux et des mutoï mobilisés a permis de procéder notamment à des dépistages d’alcoolémie auprès de 140 véhicules et 160 deux-roues, dont 2 ont été immobilisés.
87 infractions ont été relevées. La plupart de ces infractions concernaient des conduites sous l’empire d’un état alcoolique, des vitesses excessives, le non port de la ceinture de sécurité et l’absence de présentation des documents d’assurance.

À noter depuis le début de l’année en zone police, les conduites sans permis constatées ont augmenté de 88% par rapport à l’an dernier.

Aucune tolérance

Face à ces infractions, les services mobilisés ne font preuve d’aucune tolérance pour lutter contre tous les types de comportements dangereux sur la route, que ce soit la vitesse, le non-respect des règles du code de la route, l’alcool et les stupéfiants ou encore l’absence de sécurité du véhicule.

Si l’heure est à la sanction systématique face à ces infractions, ces contrôles doivent nécessairement s’accompagner d’un renforcement de la responsabilité individuelle des usagers de la route.

Les autorités de l’Etat et du Pays appellent tous les usagers de la route à faire part de la plus grande vigilance et à respecter les règles de sécurité pour se protéger et protéger les différents usagers de la route.
Parce que sur la route chaque vie compte, changeons nos comportements.