Cyril Tetuanui défends les élues de la communauté de communes de Hava'i

économie polynésie française
comcom havai
Le président de la communauté de communes de Hava'i ©Julien Vescovali
La gestion de la communauté de communes de Hava'i a été pointée du doigt dans un rapport de la chambre territoriale des comptes ce que révélaient nos confrères de Tahiti infos le 5 mai dernier. Cyril Tetuanui président de la ComCom de Hava'i a tenu une conférence de presse ce lundi 9 mai pour apporter quelques précisions.

"L'action de la communauté de communes a déjà été faite" déclare Cyril Tetuanui concernant les dettes des élus à la communauté de communes de Hava'i. Les agents concernés auraient reçu un courrier les informant des impayés. Concernant le suivi du règlement des dettes cela n'est plus de son ressort mais de celui du Trésor Public.

Concernant les "déplacements onéreux des élus à l'étranger", le président de la ComCom estime qu'ils s'agissaient de déplacements techniques. Notamment en Amérique où l'objectif des élus étaient de rechercher de nouvelles techniques de traitement de déchets. Le déplacement technique en Chine servait lui à rencontrer des investisseurs pour développer l'aquaculture aux îles sous le vent et promouvoir la culture polynésienne, puisqu'un groupe de danse à fait le déplacement avec les élus.

Aussi, au sujet des indemnités, Cyril Tetuanui précise que "c'est une compétence du haut-commissaire qui fixe le montant des indemnités de l'ensemble des élus de la Polynésie dans un arrêté." et qu'ils ont simplement appliqués l'arrêté du haut-commissaire en 2019 d'où l'augmentation constater par le rapport.  Il ajoute également, que la communauté de communes n'a pas forcément connaissance des indemnités cumulés par les élus. Pour régulariser cela, certains élus de la ComCom devraient voir leurs indemnités se réduire de 40 000 xpf le mois prochain.

Selon le président de la communauté de communes 4 futurs centres de traitements des déchets seraient dans les tuyaux à : Raiatea (Faaroa), Huahine, Taha'a et Maupiti. 

Le maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, souhaiterait intégrer la communauté de communes de Hava'i.