Décès de Ariihe'e Bourne, la mamie relogée grâce à un formidable élan de solidarité

hommage polynésie française
ariihe'e bourne
Ariihe'e Bourne, en 2016, regardant par la fenêtre de sa maison. ©Polynésie la 1ère
Elle était la doyenne de Teva i uta. Mais aussi la mamie qui avait bénéficié d'un formidable élan de solidarité en 2016, pour reconstruire sa maison. Ariihe'e Bourne est décédée à l'âge de 99 ans.

Ariihe'e Bourne, la doyenne de la commune de Teva i uta, est décédée dimanche 21 août à l'âge de 99 ans.

Le grand public avait fait sa connaissance en 2016. La doyenne de Papeari vivait alors dans un taudis. Escroquée par un entrepreneur indélicat, nous avions relaté sa mésaventure dans un reportage. A 93 ans, mamie Bourne, en fauteuil roulant, vivait alors sans salle de bain ni lumière. Elle avait pourtant versé 150 000 Fcp à cet entrepreneur qui n'avait jamais terminé les travaux et était contrainte de se laver au tuyau. Les toilettes, à l'ancienne dans une cabane au fond du jardin, étaient inaccessibles pour la vieille dame. Son histoire avait alors soulevé un formidable élan de solidarité et des volontaires avaient terminé sa maison, bénévolement. D'autres personnes avaient fait des dons en matériel ou en espèces.

Son corps sera exposé au fare amuiraa de Natareta, ce lundi 22 août, à partir de 15h00. Une messe y sera dite ce soir même. La fermeture du cercueil est prévue le mardi 23 août, à 14h45, suivie de l'inhumation au cimetière communal de Papeari.