Des tonnes de carcasses de requin découvertes à bord d'un navire espagnol

requins polynésie française
saisie ailerons, dents requins
Archives 2020 ©Douanes
Des tonnes de carcasses de requin ont été découvertes à bord d'un bateau espagnol transitant dans nos eaux. Une plainte a été déposée par la fédération des associations de protection de l'environnement qui espère que la Polynésie soit respectée en tant que sanctuaire pour certaines espèces marines

La fédération des associations de protection de l'environnement (Fape) vient de porter plainte contre le capitaine d'un navire espagnol, le PLAYA ZAHARA, transportant plusieurs tonnes de carcasses de requins (blue shark et mako).

Selon la Fape, "la cargaison du navire devait être transbordée sur un autre navire espagnol de la même compagnie le 2 novembre 2021 même afin de quitter la Polynésie française rapidement.

Le transport de requins, morts ou vifs, est strictement interdit en Polynésie française, en vertu de l'article Lp. 2211-3 du code de l'environnement.

Ce n’est pas la première fois qu’un navire battant pavillon espagnol commet ce type d’infraction, et nous avions déjà déposé plainte, il y a un an, contre un navire transportant 26 kg de dents de requins, 20 kg d'ailerons et 200 g de vertèbres d'espèces protégées.

L’ambition de la Polynésie française de déclarer sa surface maritime comme sanctuaire pour certaines espèces marines devrait être respectée par tous et toute atteinte à la faune protégée dans notre aire marine gérée devrait être sanctionnée et servir d’exemple".

Ecoutez Winiki Sage :

Winiki Sage