Disparition du rameur à Moorea, les recherches se poursuivent

disparition polynésie française
Disparition Moorea, les recherches se poursuivent

À Moorea, un rameur a disparu. Le signalement a été donné à la brigade nautique de l'île vers 22 heures vendredi 1er janvier. Aujourd'hui, les recherches sont toujours en cours. Des pêcheurs participent à cette recherche. 

Les recherches pour tenter de retrouver l'homme disparu à Moorea ont démarré à Vaiare, à l'extérieur et à l'intérieur du lagon de Moorea, vendredi 1er janvier. Le signalement de la disparition de ce rameur de 61 ans, a été donné vers 22 heures. Les policiers municipaux et l'hélicoptère du JRCC, ont ratissé le lagon de Haumi à Maatea, sans succès. "Il aime la pirogue, raconte sa belle-soeur, Herta Oito. Il a un V1. Son parcours est de son domicile à Teavaro, à la passe de Vaiare et il rentre, surtout à cette heure-ci parce que ce n'est pas quelqu'un qui fait n'importe quoi." L'homme était parti avec son téléphone portable, aujourd'hui sur répondeur, et devait ramer à l'intérieur du lagon.

Les recherches se sont arrêtées à 2 heures du matin et ont repris à 8 heures samedi 2 janvier. La brigade nautique de Moorea tente toujours de retrouver le rameur disparu. 

Des pêcheurs et des proches participent également à l'opération de recherche ainsi que les équipes de la brigade nautique de Maiao et l'avion de l'État, le Gardian. "Les gens sont partis en kau, raconte Francis Maiti, un ami du disparu qui participe activement aux recherches. D'autres sont partis en paddle et moi en V1. Je suis allé côté plage et après, côté récif. Les bateaux sont restés au milieu de la passe et les autres sont allés au large. Ils sont au moins quatre bateaux au large et c'est un peu agité." Mais aucune trace ni de la pirogue, ni même de la rame n'a pour l'heure été retrouvée.

Gilles Tautu nous donne des précisions. "Le rameur est parti pour une session d'entraînement comme il le fait parfois. Il a quitté son domicile pour se diriger vers Vaiare. Depuis hier 17 heures, son va'a blanc avec un ama vert n'a pas été retrouvé. Le corps non plus n'a pas été retrouvé." 

moorea rameur disparu

La famille lance un message à quiconque aurait vu le va'a hoe blanc. Elle demande à ces personnes d'appeler aussitôt les secours.

En fin de journée, le JRCC a décidé d'arrêter les recherches. Elles se poursuivent dimanche 3 janvier, avec des moyens privés.