Drame de Papenoo : Mike Teuira inhumé cet après-midi, l'hommage du député Chailloux à Paris

hommage polynésie française
inhumation Mike
Le cercueil de Mike Teuira juste avant sa mise en terre. ©Polynésie la 1ère
2 semaines après le terrible drame de la Papenoo, l'inhumation de Mike Teuira dit Poepoe a lieu cet après-midi. Pour rappel, le corps sans vie de ce quinquagénaire a été retrouvé le dimanche 6 novembre quelques heures après l'accident dans la rivière de Vaitu'oru... 4 personnes sont encore portées disparues. A Paris, le député Steve Chailloux leur a rendu hommage lors de la séance des questions au gouvernement.

250 à 300 personnes se sont réunies à la salle paroissiale de Papenoo pour rendre un dernier hommage à Mike Teuira décédé il y a plus de deux semaines dans la tragédie de la vallée. 

inhumation Mike Teuira
Pendant l'hommage, des chants pour réconforter les esprits. ©Polynésie la 1ère

Hormis une autre personne retrouvée vivante mais blessée, Mike Teuira avait aussi été retrouvé, mais sans vie. 4 autres personnes sont toujours portées disparues.

Cet après-midi, une messe a été dite en la mémoire de Mike. De nombreux chants ont accompagné cet hommage. L’inhumation de son corps se déroule actuellement au cimetière de la commune. 

inhumation Mike Teuira
Lors de la messe en hommage à Mike Teuira. ©Polynésie la 1ère

La population est venue en nombre pour saluer une dernière fois cet homme courageux qui a tenté d’aider les victimes lors de l’accident dans la vallée.

Beaucoup de monde s'est déplacé pour l'enterrement de Mike Teuira, seule personne dont le corps a été retrouvé après le drame survenu il y a 2 semaines. ©Polynésie la 1ère

La traditionnelle séance des questions au gouvernement a vécu un moment très fort en émotion, ce mardi après-midi, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Le député polynésien Steve Chailloux n’a pas posé de question au gouvernement. Il a rendu un vibrant hommage aux cinq personnes dont trois enfants qui ont été emportés par la rivière en crue dans la vallée de la Maroto, à Papenoo. Une intervention très applaudie par l’ensemble des députés. 

Ecoutez-le :