E aro, e aro : la consommation de viande de tortue

société polynésie française
E aro, e aro :  la consommation de la viande de tortue
E aro, e aro : la consommation de la viande de tortue ©Polynésie la 1ère
"Earo, e aro" c'est tous les mardis à 17h10 en direct radio et en Facebook live sur Polynésie la 1ère. Mardi 20 septembre, Abinera Tematahotoa et ses invités vont s'intéresser à la consommation de la viande de tortue.

LE REPLAY

5 des 7 espèces de tortues marines vivent en Polynésie…Toutes sont aujourd’hui menacées par la pollution, la destruction de leur habitat, le réchauffement climatique (au-delà de 29°C, les jeunes individus deviennent des femelles) ou encore le braconnage. 

Depuis 2010, les textes se durcissent et la pêche à la tortue devient tout simplement interdite. Et la Polynésie se porte partie civile, demandant réparation pour préjudice d’image et préjudice environnemental. "Le code de l'environnement interdit la détention, la pêche et la mutilation des espèces protégées dont les tortues, donc quiconque pêche de la tortue peut, en plus d'une peine d'amende, avoir une peine de prison", précise Hinatea Izal, juriste au secrétariat général du gouvernement.

Pourquoi les tortues sont-elles menacées ? Comment les protéger ? Pourquoi la pêche à la tortue reste interdite

Votre émission « E aro, e aro » de ce mardi 20 septembre à 17H

Elle sera consacrée à la protection et la consommation de la viande de tortue

Malgré l’interdiction sur la consommation, certains ne respectent pas la loi et sont condamnés 

Vos questions sont attendues au 40 86 16 00

 

Ta outou faanahoraa « E aro e aro »,mahana piti 20 no tetepa 2022 hora 5 i te ahiahi

Ua tāpeàhia mai te parau no te pārururaa e te àmuraa i te ìò honu

Noa atu e ôpanihia te àmuraa i te honu, aita te tahi pae e faatura nei.

Aita e aruro ra i te ture

Ua faautuàhia te tahi

 

Tiaihia ta outou uiraa i te numera 40 86 16 00