Édouard Fritch : "les mesures sanitaires sont partiellement levées mais il faut rester vigilant"

politique polynésie française
L'invité café avec Edouard Fritch ©Polynésie la 1ère
L'invité café du jeudi 3 mars est Édouard Fritch, le président du Pays.

Le président du Pays Édouard Fritch a annoncé, le mercredi 2 mars, la levée partielle de la loi sur l'obligation vaccinale, dès jeudi 3 mars.

Par contre, le pass vaccinal sera maintenu dans certains cas seulement. Cette décision fait suite à l'amélioration de la situation observée depuis quelque temps.

A Tahiti, le taux d’immunité collective est de 95% et le taux d'incidence est en baisse depuis près de deux semaines. 

Le Pays est optimiste sur la prochaine levée des mesures liées à la crise sanitaire. Et la date est avancée aux alentours de la mi-mars.

"Les mesures sanitaires sont partiellement levées mais le ministère de la santé rappelle qu'il faut rester vigilant car le virus est toujours présent en Polynésie".

"Notre souci est la protection de la population polynésienne, il faut s'adapter au fur et à mesure de l'évolution de l'épidémie."

"Vers une levée totale des restrictions sanitaires prévue normalement dans 15 jours"

Le président du Pays est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi :